bandeau_BenB

La genèse de l’ensemble Buxtehude en Bourgogne

L’ensemble Buxtehude en Bourgogne fondé à Mâcon en 2002 est un ensemble de choristes amateurs expérimentés qui collabore avec des musiciens professionnels.
Il a été créé par Roland Ménéguz pour pratiquer la musique baroque  autour d’un premier répertoire : celui du compositeur Dietrich Buxtehude (1637 – 1707 Lübeck).
Le nom de l’ensemble fait référence au choix musical, à l’ambition régionale de l’ensemble et aussi à l’incongruité revendiquée dans la mesure où Dietrich Buxtehude n’a aucun lien avec la Bourgogne !

Scène de musique dans un intérieur à Hambourg en 1674, tableau de Johannes Voorhout. Reinken est assis au centre au clavecin, entouré de ses amis Buxtehude et Theile.
Scène de musique dans un intérieur à Hambourg en 1674, tableau de Johannes Voorhout. Reinken est assis au centre au clavecin, entouré de ses amis Buxtehude et Theile.

Après plusieurs années passées à explorer ce répertoire ainsi que celui des compositeurs proches dans le temps et l’espace (Johann Hermann Schein, Heinrich Schütz, Johann Rosenmüller, etc), avec des instrumentistes et des solistes spécialisés dans la musique baroque, l’ensemble a élaboré en 2010 une production pour chœur a cappella.
La nécessité de diriger les œuvres avec chœur a conduit Roland Ménéguz , qui chantait jusqu’alors avec les solistes, à se consacrer à la direction de chœur en complétant sa formation.
En 2011, la découverte du compositeur anglais Samuel Sebastian Wesley (1810-1876) et de compositeurs américains contemporains (Randall. Z. Stroope, Howard Helvey, Morten Lauridsen, etc) a suscité plusieurs productions langue anglaise, a cappella ou avec orgue.
L’enrichissement procuré par un ou plusieurs solistes vocaux ou instrumentistes professionnels a été maintenu en fonction des œuvres produites.

Si l’ambition première de l’ensemble est de faire découvrir des œuvres originales et des compositeurs méconnus, l’interprétation d’œuvres bien connues du public et d’œuvres profanes n’est pas exclue.